Menuiserie bois

Christian Pingeon, Maître Ébéniste, expert en menuiserie bois  
est à votre disposition où que vous soyez dans le monde.



FABRICATION, RESTAURATION, REPRODUCTION DE MENUISERIES BOIS



Il ne s'agit pas d' ouvrages de menuiserie en bois standard, nous sommes spécialisé dans la menuiserie d' art sur bois.
Nous réalisons sur mesure vos bibliothèques en bois, boiseries, habillages de cheminées dans le respect des styles anciens qui ont fait la réputation française dans le domaine de la menuiserie intérieure.
L' architecture des grandes oeuvres de menuiserie d' art nécessite tout le savoir faire d' un expert du bois pour les travaux de restauration ou reproduction.
Oeuvres de grands spécialistes en menuiserie d' intérieur, les boiseries de grande qualité sont toujours exécutées en bois dur, notamment en chêne, matériau réputé sain.

 

MENUISERIES BOIS ANCIENNES



Depuis leurs origines, pour des raisons de sécurité les menuiseries de portes sont de dimensions réduites, munies d'un seul vantail, aux ais souvent cloutés ou reliés par de solides pentures de fer ne livrant passage qu'à une seule personne à la fois.
Elles ne s'ouvrent que de l'intérieur, se rabattent dans l'ébrasement des murs et sont munies de fortes serrures et verrous. Les portes extérieures sont percées de judas grillés.

Au seizième siècle, peu de modifications sont apportées aux portes et aux volets, en revanche les fenêtres s'ouvrent davantage sur l'extérieur et un décor fixe de boiseries lambrissées surmontées de peintures ou de tentures remplace de plus en plus le décor mural mobile.

Ces menuiseries intérieures apparaissent d'abord dans les résidences royales et dans les demeures de la haute noblesse, des bourgeois remplissant les grandes charges de l'administration du royaume et des parvenus qui tiennent grand état.

Pour des raisons de sécurité les ouvertures du rez-de-chaussée donnant sur l'extérieur sont défendues par des grilles simples à barreaux verticaux. Pour les mêmes raisons, les portes cochère sont faites d'un assemblage d'épais petits panneaux de menuiserie ferrée, renforcée au revers.

Les guichets ouvrants sont fermés par des targettes. Leurs volets, morcelés selon la division des fenêtres sont par la suite faits d'une seule pièce comme au château de Brissac (Maine-et-Loire). Dans certaines menuiseries d'intérieur représentés par Abraham Bosse, on trouve des fenêtres en bois à châssis coulissants.

A l'intérieur, le décor des menuiseries de portes à un seul vantail continue celui des boiseries dans lesquelles elles s'insèrent sous l'entablement, et le soir, les volets fermés dits guichets, à deux parements, complètent le décor des murs. On trouve aussi des portes à deux vantaux ornées de sculptures en bois, comme au vestibule de la chapelle du château de Fontainebleau, par Gobert, et des portes "à placards" entourées d'un cadre saillant couronné d'ornements.

A partir de la seconde partie du dix-septième siècle, la menuiserie bois évolue, dans les pièces principales les vantaux placés au droit des boiseries, se rabattent dans les embrasements des murs de refend.

A partir de la fin du dix-septième siècle, dans les plus beaux hôtels parisiens, les grandes pièces sont éclairées par des hautes croisées ou fenêtres à la française qui vont du sol à la corniche.

"On perce les édifices presque tout à jour aujourd'hui". Ce sont des croisées à petits châssis, de même finition à l'intérieur que les boiseries, tandis qu'à l'extérieur on les tient dans le ton de la pierre (et non en blanc pur).
Elles sont parfois bombées, c'est-à-dire que leur tracé est un segment de faible courbure. Quant aux trumeaux qui les séparent le goût du moment "est de les tenir le moins large que la construction le peut permettre, eu égard à la solidité", et ces trumeaux sont si étroits que les persiennes extérieures, invention récente, se touchent.

Les premières fenêtres à grands carreaux apparaissent à Paris, dans les appartements du Palais Bourbon, en 1721; peu après Jacques François Blondel parle des "fenêtres à grands panneaux de glace, ce qui donne un air de grandeur et procure plus de lumière dans les appartements à cause de la suppression des petits bois".
Gabriel les utilise au Garde-Meubles et au Petit Trianon. On trouve aussi des croisées à châssis moulurés avec de grandes glaces dans les traverses chantournées pour s'assortir au contour sinueux des panneaux des boiseries, comme aux hôtels Salé et d'Evreux, et au Trianon de l'hôtel Matignon. Des fenêtres à double châssis pour l'hiver sont mentionnées par Daviler en 1738. On en voit encore à l'hôtel Biron à Paris.
Les volets extérieurs en menuiserie bois dits contrevents ou persiennes (on les trouve à partir de 1750 chez Mesdames à Versailles et à Compiègne en 1755), sont toujours peints en blanc. Ils sont nécessaires (surtout dans le Midi où l'on emploie aussi les jalousies faites de lattes de bois mobiles coulissant verticalement) et se rabattant contre le mur extérieur nuisent quelque peu à l'architecture des façades, à moins qu'on ne les aient prévus à l'origine comme au château de Guiry-en-Vexin (Val d'Oise). Pour remédier à cet inconvénient, à la fin du siècle les menuisiers les font quelquefois coulisser dans le mur, comme à l'hôtel de la Préfecture à Besançon (Doubs). Les balcons de fer forgé, peints en vert de Russie ou bleu très foncé, ou en noir, ont parfois des ornements de tôle repoussée, dorée.

Nous sommes expert de la menuiserie bois et menuiserie sur mesure


 

 

 



 

menuiserie bois, menuiserie interieure menuiserie d'interieur, artisan menuiserie artisan en menuiserie, restauration menuiserie, restauration de menuiserie, menuiserie sur mesure, fabricant menuiserie, fabricant de menuiserie, menuiserie porte, menuiserie de portes, menuiserie artisanale,
meuble bibliotheque.

 

 

partenaires

antique tradition
art ébénisterie
art tradition antiques
art tradition France
art tradition
bibliothèque ancienne
bibliothèques France
boiserie ancienne
boiserie fr
boiserie France
boiseries France
boiseries eu
parquet de Versailles
parquets de Versailles
parquets Versailles
Pingeon com
Pingeon eu
Pingeon fr
Val-Thorens ski confort
Versailles parquets